Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake

Tryptique+remember Yorktown / réddition / Cheesapeake
...SOUVENEZ-VOUS DE LA VIEILLE REPUBLIQUE... HISTORIQUEMENT : LE MEILLEUR DE LA VIEILLE EUROPE...PAS DE CIVILISATION SANS LIBERTE+INITIATIVE..."QUE ROME PRENNE GARDE A LA COLERE DES LEGIONS... --- ... REMEMBER THE OLD REPUBLIC --- HISTORICALLY : THE BEST OF THE OLD EUROPE --- NO CIVILISATION WITHOUT LIBERTY + INITIATIVE --- "LET ROME BEWARE THE LEGION'S WRATH"...

31 juillet 2017

Comprendre l’ambiance aux États-Unis : la mise sous tension par l'instrumentalisation des antifascistes et autres Black Lives Matter...

Petit rappel chronologique pour comprendre l’ambiance aux États-Unis : tous les prétextes et évènements sont bons pour la mise sous tension constante de la société américaine par instrumentalisation des antifascistes et autres groupuscules gauchistes manipulés.


Lire également « Pétrole, une guerre d’un siècle » de William Engdahl (éditions Jean Cyril Godefroy, 2007, chap8), pour comprendre tout ceci comme l’aboutissement du tournant postindustriel de 1957 aux États-Unis : à partir de cette époque où la classe moyenne américaine était lettrée, progressiste au vrai sens du terme (mettant sa foi dans le progrès technologique et une vision juste du monde par le développement économique), on a fait le choix aux États-Unis de former davantage de sociologues que d’ingénieurs, tout en promouvant des mouvements subversifs comme la contre-culture afin d’éroder, de saboter et de diviser la société américaine (également par instrumentalisation de des questions raciales), tandis que les guerres extérieures (Vietnam) ruinaient la confiance des États-Unis dans leur propre modèle.

Compilation 2016 : véhémence et troubles à l’ordre public fréquents en marge des ralliements pro-Trump, toujours créés par des groupes antifas violents, mais les pro-Trump donnent le change.


Novembre 2016 :
Les couards les plus abrutis, s’emmêlent eux-mêmes dans leur argument, ignorant les scandales associés aux Clinton…

une journaliste allemande anti Trump cache difficilement sa détresse


Janvier : agitateurs tentant de perturber la cérémonie d’investiture de Trump



Février : reprochant à la police laissait exercer le premier amendement

Au superbowl, toutes les occasions sont bonnes pour perturber l’ordre public


Avril : la promotion de l’abrutissement chez les “Guerriers la Justice Sociale (GJS [Social Justice Warrior – SJW] : on choisit les jeunes humains les moins bien réglés où les vieux frustrés, on les finance et on les promeut sans fin partout dans la société… Mais ils comprennent rarement que quand on choisit la violence on prend aussi des coups en retour.


Mai : les meilleurs SJW les plus lobotomisés


La police dégage la voie


juin : provocations constantes, la police réagit



Un antifa tire un couteau face à des vétérans qui savent se battre… mauvaise idée ! Remarquablement incapacité et livré à la police sans violence hormis son immobilisation.

Autre best of d’antifascistes arrêtés :


Une pauvre féministes SJW qui se fait dire qu’elle a des problèmes avec son papa, se retrouve à deux doigts de pleurer, et est défendue par un gentil petit SJW qui en deviendrait presque un homme viril



Parmi les arguments : la fin suprématie blanche : d’où vient donc cette idée ?

Juillet :
Emeutes Black Lives Matter à Baton Rouge

L’enthousiasme quand il s’agit de brûler des emplois américains, se termine mal



Toujours la sombre débilité des GJS…

Latino légal patriote contre latino illégal aspirant SJW…

 

28 juillet 2017

Bon Choix ! le Général John Kelly! Les généraux remplacent les politiciens...


Bon Choix ! le Général John Kelly!

L’ancien général des Marines John Kelly remplace Reince Priebus en tant que chef de cabinet de la Maison-Blanche [White House Chief of Staff]!
Finalement !
Depuis le début du mandat du POTUS Trump à la Maison Blanche, j’ai insisté sur le fait que les politiciens[1] Républicains comme Sean Spicer et Reince Priebus devaient être virés au plus vite ! Trump en est finalement venu à adopter ma façon de penser.
Je présume que Trump et moi apprécions tous les deux la supériorité des officiers militaires professionnels hautement entraînés, lorsqu’il s’agit de maintenir une efficacité maximum dans un système complexe. Pour ceux d’entre vous qui n’ont jamais servi au sein de l’appareil militaire, il s’agit d’un système de gestion des atouts hautement efficaces. Si vous avez besoin de camions, de chars ou de jeeps au nord de la Syrie, ils vont être délivrés en temps et en heure et la plupart du temps, dans le respect du budget[2].
Trump comprend que les “politiciens professionnels“ ne sont ni professionnels, ni réellement sophistiqués dans leur capacité de traiter des problèmes politiques délicats. De tels politiciens sont une compilation d’ambitions personnelles, déguisés sous les atours du tapinage[3] et l’auto-agrandissement [self-aggrandizment].
Le Général Kelly a servi en tant que Commandant du Commandement Sud des États-Unis [US Southern Command - SOUTHCOM]. Depuis cette August position, il a eu à négocier une série d’accords complexes au sein des pays d’Amérique latine et l’Amérique centrale. Ceci requiert un incroyable bon sens politique et psychologique.
Il ne s’agit pas d’un accident si l’un après l’autre, les civils au sein de la Maison-Blanche sont remplacés par des officiers militaires saignants. Vous voulez que quelque chose soit faite en temps et dans le respect du budget : laissez les militaires le faire !

J’ai travaillé avec un autre officier du SOUTHCOM, ce fut le Général trois étoiles [Lieutenant General] Mark Cisneros. Je l’ai trouvé extrêmement talentueux. Il fut né dans la 10e génération de Texan d’origine mexicaine. Il est finalement devenu Président de Texas A&M, à Kingsville (1998-2001). Il a continué jusqu’à prendre la place de PDG au sein de la Fondation du Mémorial John G. and Marie Stella Kennedy, à Corpus Christi, TX.
Comme Mark m’a dit une fois de lui-même : « Il fut un sacré soldat ».
Quand le Gén. Kelly va être amené à quitter son nouveau poste au sein de la Maison-Blanche dans huit ans, il pourrait concourir à la Présidence d’une Université de la Ivy League,  ou bien devenir PDG d’une Compagnie multimilliardaire en dollars.
Notre appareil militaire consiste dans son ensemble à gérer et encourager de jeunes gens à travailler ensemble afin d’accomplir des tâches utiles. Quelle personne pourrait être plus qualifiée pour régir notre pays, que ceux qui ont bravement combattu pour lui ?

Bouddha est dit avoir écrit la phrase suivante :
« La santé est le cadeau le plus grand don. Le contentement est la plus grande richesse. Et la fidélité est la meilleure relation » [ceci correspond au mode de vie militaire, par opposition au mode de vie politique].

Comparer avec la presse française (démission également de Sean Spicer :
 « Donald Trump remplace son secrétaire général Reince Priebus par John Kelly, aux manettes d'une Maison Blanche en pleine tempête - Reince Priebus, qui explique avoir "démissionné", a été affaibli par le départ de son allié dans l'équipe Trump, le porte-parole Sean Spicer. » (Huff Post, 29/07/2017)
« Sean Spicer à la Maison blanche, cela restera dans les mémoires (mais pas forcément dans le bon sens) - En six mois, le porte-parole de Donald Trump a enchaîné les bourdes. » (Huff Post, 21/07/2017)
« Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, démissionne - Son départ surprise serait dû à la nomination d’un nouveau directeur de la communication. Son adjointe, Sarah Huckabee Sanders, le remplacera. » (Le Monde, AFP, AP et Reuters | 21.07.2017)



[1] Pieczneik utilise le mot “politicos“, péjoratif.
[2] NDT : voir tout de même : « L’effondrement de Rome : le trou noir de 6500 Milliards de dollars de Washington. » (Engdahl).
[3] NDT : “Pandering“ : terme issu proxénétisme à la base. En termes de qualité individuelle, il s'agit d'être capable d’entregent, pour le dire de façon pudique : être capable de "jouer des coudes » comme un entremetteur/souteneur/proxénète. Termes associés notablement avec la politique : il s'agit de la capacité à exprimer ses vues en accord avec les préférences du groupe auquel on tente de faire appel, à plaire dans l'idée d'obtenir un soutien en termes d'argent ou de vote, indépendamment des valeurs personnelles de celui qui cherche à plaire. Pourrait se traduire par “flagornerie politique/populiste“ (vers l’électorat), ou “prostitution électorale“ (vers les soutiens, sponsors, lobbies/groupes d’influence pour récolter des sponsors qui sont nécessaires au financement des campagnes électorales États-Unis, induisant au final un système tout à fait vérolé). Voir : « [Entrevue Pieczenik - Alex Jones, Infowars] La République Américaine a été restaurée » (CVR, 3 janvier 2017).